Livraison offerte dès 40€ | Payez en 3 fois ! Livraison offerte dès 40€ | Payez en 3 fois !
Accueil / #WeAreALLTIGERS / La naturopathie, l'art de puiser sa force dans les plantes

La naturopathie, l'art de puiser sa force dans les plantes

Prendre soin de votre énergie, de votre glow, de vos ongles : c’est l’objectif de COUP DE GRIFFE, l’infusion signée ALL TIGERS, dans une approche naturelle, directement inspirée des principes de la naturopathie. Nous avons voulu en savoir plus, avec Julia Monnier, naturopathe.

Qu’est-ce qui amène à consulter un naturopathe pour la première fois ?

L’idéal, la bonne démarche, ce serait de consulter un naturopathe quand tout va bien ! Pour faire un point sur sa santé, de manière globale. C’est évidemment rarement le cas. En général, les personnes sont allées voir différents types de thérapeutes, en médecine classique, voire en médecine douce. Elles ont testé beaucoup de chose, et sont déçues parce qu’elles n’ont pas de résultats. Elles veulent se tourner vers des remèdes naturels, et également être écoutés.

En médecine conventionnelle, les rendez-vous sont souvent très courts, très ciblés, cela ne permet pas la même approche globale. La première consultation de naturopathie peut durer une heure et demie, il faut brasser tout le mode de vie de la personne.

La naturopathie couvre de très nombreux besoins, mais en ce qui me concerne, j’ai beaucoup de consultations liées à l’acné, c’est ma spécialité principale. Les personnes qui viennent en consultation prennent déjà soin de leur peau, souvent avec des produits issus des marques de parapharmacie, ou, pour certaines, déjà utilisatrices de cosmétiques naturelles. Dans tous les cas, elles ont envie de prendre soin d’elles, via la santé naturelle.

La naturopathe, c’est d’abord un suivi très personnalisé…

C’est la base. Il y a beaucoup d’informations accessibles sur les réseaux sociaux, on peut vite être influencé dans le mauvais sens, tenter des choses, commettre des erreurs : ce qui a marché sur une autre personne n’est pas forcément bon pour soi. En naturopathie, la notion d’individualité est essentielle : voir un spécialiste permet d’avoir une ligne de conduite plus structurée, et absolument personnalisée.

Les femmes qui consultent ont grandi avec Internet, surtout les plus jeunes. Elles sont très renseignées, très connectées. Pour combattre l’acné, et plus globalement pour tous les problèmes de peau, il faut une connaissance approfondie des ingrédients naturels qui sont bénéfiques contre l’acné, pour l’éclat de la peau, pour le renouvellement cellulaire, mais également éviter tous les ingrédients plus discutables. Entre les blogs, les influenceuses, tout ce qu’elles peuvent lire dans la presse, ça fait finalement trop d’informations : elles ont testé dix mille choses sans résultat ! Les rencontrer en consultation permet de recadrer tout ça, de questionner leur routine, les accompagner pour qu’elles se fassent plus confiance.

Les infusions font-elles partie de l’arsenal thérapeutique des naturopathes ?

Oui, tout à fait ! En général, la première consultation de naturopathie passe en revue l’alimentation, la gestion des émotions, l’activité physique. C’est mon métier d’éduquer les gens à la santé et aux rôles de plantes. J’explique les bienfaits de chaque plante, son action individuelle, pourquoi et comment en associer plusieurs. Par exemple, pour l’acné, il y a des plantes utiles sous forme de compléments alimentaires, mais une infusion peut également aider le corps à éliminer les toxines.

Les plantes sont au cœur de l’offre thérapeutique, sous différentes formes. Certaines personnes préfèrent la prise de compléments alimentaires, d’autres vont adorer les tisanes. La consommation de la tisane a beaucoup changé, on pense moins à la tisane de grand-mère, notamment parce que certaines marques ont démocratisé, modernisé l’infusion.

Julia Monnier, naturopathe

Julia Monnier, naturopathe

L’infusion souffre encore d’un a-priori tenace : ce serait à prendre le soir !

C’est très réducteur. Les tisanes, c’est un domaine que je connais bien. J’ai travaillé en herboristerie pendant plusieurs années : sur le sujet de la chronobiologie, nous avons travaillé avec un pharmacien pour élaborer une gamme de tisanes, justement à utiliser à différents moments de la journée, ou en fonction des saisons. Les bienfaits des infusions peuvent être très divers au-delà du sommeil, on peut les utiliser pour traiter la peau, favoriser la digestion etc. Donc l’infusion a bien sa place le matin.

Que vous inspire la recette de l’infusion ALL TIGERS ?

J’aime la cohérence avec la marque ! Toutes ces plantes-là me font penser à la puissance du tigre. Dans l’infusion ALL TIGERS, comme dans toute infusion, les plantes n’ont jamais une seule et même propriété. Il y a le côté fortifiant effectivement, l’idée d’apporter de l’énergie pour le matin, en même temps l’envie d’entretenir la beauté des ongles. Cela peut intéresser différents types de personnes : celles qui cherchent de l’énergie sans théine ni caféine, puisqu’il faut éviter de boire du thé ou du café en excès, et celles qui souhaitent plutôt le côté reminéralisant, énergisant, fortifiant pour les ongles

Le matin, du poivre noir et du gingembre, ça déménage ! La vanille, la réglisse apportent un goût sucré naturel, très utile pour adoucir les épices. Moi, en tant que thérapeute, je sais que les tisanes font du bien, donc j’en bois aussi ! Et quand on se met à la place des clientes, il y a une évidence : elles veulent des résultats, mais elles veulent aussi que ce soit bon, pour favoriser un bon suivi du traitement. Si vous vous dîtes chaque matin « je ne peux pas, c’est mauvais, c’est une torture », ça va être compliqué. Il faut que ça soit un plaisir, que ce soit attrayant, il faut que ça donne envie.

Pour la création de l’infusion ALL TIGERS, on a aussi voulu aider à booster la vitalité, l’énergie...

Quand on cherche à gagner en énergie, je trouve ça pertinent d’avoir le curcuma, non pas seul mais associé à des co-facteurs comme le poivre, le gingembre, la coriandre. Idem, pour les ongles, on ne va pas isoler les ingrédients mais jouer les synergies, comme le bambou avec le haricot.

En naturopathie, la connaissance des plantes est essentielle. Dans certaines plantes, on va exploiter davantage la racine, la tige, la fleur etc. En fonction de la partie de la plante qui est utilisée, on va avoir accès à des minéraux, des anti-oxydants, des micro-nutriments spécifiques. L’idéal, c’est bien sûr d’associer les plantes entre elles, pour maximiser les bénéfices. 

Et par curiosité, dans une consultation de naturopathie… on parle de nos ongles ?

Ça peut paraitre surprenant, mais oui ! La naturopathie suppose de prendre la personne dans sa globalité, pour trouver la source de ses problèmes. La morphologie par exemple est très importante, grande, petite, menue, ronde, tout cela donne des indications. De la même manière, les ongles donnent des indications sur l’énergie, la vitalité.

Prendre soin des ongles, c’est évidemment important. Des ongles cassants, abîmés, c’est un peu le miroir de ce qu’il se passe à l’intérieur : si les ongles sont mous ou striés, on peut se demander si la personne absorbe bien les minéraux, est ce qu’elle mange suffisamment, est-ce que l’assiette est équilibrée. Est-ce que les ongles poussent facilement ou non ? Ce sont des indices sur l’acidité du corps. Des ongles rongés suggèrent un tempérament anxieux, ou soumis à un stress particulier.

C’est toujours la prise en charge globale qui prime, l’hygiène de vie dans son ensemble. Si on se complémente, il faut avoir un équilibre de vie : si la personne ne s’alimente pas correctement, saute des repas, ça ne va pas forcément régler le problème ! On peut suggérer de rééquilibrer l’assiette, avec des aliments riches en magnésium, en calcium, en silicium, ça peut être effectivement via des plantes en infusion, ou des compléments alimentaires.

Pour fortifier les ongles, on va aussi faire appel à des huiles végétales, en massage, une crème à masser ses mains et ses ongles. Je veux toujours fournir des conseils prêts à l’emploi, pour un travail global.

Une infusion peut-elle faire partie d'une cure, pour en intensifier les résultats ?

On parle de cure lorsqu’on cherche à concentrer l’effort pour obtenir des résultats tangibles. Pour des compléments alimentaires, et c’est la même logique pour une infusion, je conseille de partir sur une prise quotidienne pendant 3 semaines, puis 1 semaine de pause, où on suspend la prise, pour laisse au corps le temps d’intégrer les effets, avant de reprendre.

En naturopathie, on ne promet pas des résultats rapides, mais durables.  Il faut être tenace, régulier, ne pas lâcher. Avec les plantes, les effets sont excellents, mais il faut accepter que le processus prenne du temps.

Merci Julia !

Vous pouvez retrouver les conseils Julia Monnier sur son site web

Et si vous voulez contribuer à bâtir une cosmétique éthique et naturelle, rejoignez le mouvement et prenez les rênes de ALL TIGERS! Abonnez-vous maintenant à notre page Instagram et faîtes entendre votre voix.  Nous consultons notre communauté à chaque étape clé de la marque. Prête à rugir ? ROAAARRRR !

0 commentaires

Laisser un commentaire