Accueil / #WeAreALLTIGERS : la communauté / Ingrédients cosmétiques d'origine animale : vous allez être surpris !
Ingrédients cosmétiques d'origine animale : vous allez être surpris !

Ingrédients cosmétiques d'origine animale : vous allez être surpris !

Quand on explique que ALL TIGERS est un rouge à lèvres vegan, il n’est pas rare qu’un sourire poli accueille cette précision… Et juste après, presque toujours « Mais en fait, qu’est-ce qu’il peut y avoir comme ingrédient d’origine animale dans un rouge à lèvres… ? ».

Bonne question ! Car, même sans être particulièrement sensible aux convictions vegan, vous avez le droit d’exiger un peu de transparence sur ce point.

ALL TIGERS rouge a levres naturel vegan - ingredient cosmetique origine animale

Ces ingrédients d'origine animale qui se cachent dans vos cosmétiques

En effet, dans les listes d’ingédients que l’on trouve au dos des emballages, sous des appellations a priori insoupçonnables (ou incompréhensibles), peuvent se dissimuler des substances animales… sans que vous en soyez clairement avertis.

Les appelations au format INCI, mélange de latin, d'anglais et de sigles, imposé par les normes internationales pour détailler les ingrédients, sont en effet rarement explicites (et c'est voulu !). Voici quelques exemples, avec leur nom au format INCI, pour que vous puissiez facilement les repérer.

Le pigment rouge carmin [INCI : Carmin ou CI75470] est obtenu en broyant des cochenilles dans des élevages spécialisés. Miam ? Comme vous le savez, ALL TIGERS refuse de l'utiliser, pour des raisons éthiques évidentes : comment justifier cette utilisation à l'ère du "cruelty-free" ? Et pourtant, il est utilisé comme pigment de maquillage, y compris par les marques naturelles. En pratique, les labels bio n'autorisent pas d'autre pigment rouge : nous ne serons donc pas labellisés bio ☹

La glycérine [INCI : glycerin] = elle pourrait être d’origine végétale, mais méfiance, le plus souvent il s’agit de graisses animales, d’origine bovine ou porcine, moins chères que les végétales.   

Le collagène et l’élastine [INCI : collagen, elastin et autres variantes] = certes, il existe des collagènes végétaux issus du protéines de levure. Mais le plus souvent, on extrait ces protéines de carcasses d’animaux d’abattoir (origine porcine souvent) ou plus rarement de poissons.

Le chitosan [INCI : chitosan] = cet agent épaississant est extrait de la carapace des crustacés, c’est un rebut de l’industrie alimentaire.

La lanoline [INCI : lanolin et autres variantes]  = cette « cire » naturelle est une forme de sébum qui protège les laines des moutons et des brebis.

L’allantoïne [INCI : allantoin] est un extrait de la bave d’escargot, son équivalent végétal est moins commun. 

Le squalane ou squalène [INCI : squalene] est un agent hydratant est issu du foie de requin, son utilisation contribue donc à la surpêche. Il existe un équivalent végétal, de plus en plus présent heureusement dans les formules cosmétiques.

La kératine [INCI : keratin] est couramment issue de plumes de volailles ou de rebuts de laines de mouton, à moins d’être clairement mentionné en kératine végétale.

L’acide lactique [INCI : lactic acid] provient le plus souvent de laits animaux.

Les graisses de porc et de bœuf [INCI : adeps bovis, adeps suillis, ou variantes avec les termes -tallow, ou -lard], rebuts des abattoirs, ne sont plus guère employées pour la fabrication des savons, mais on les retrouve encore dans les cosmétiques sous forme de dérivés transformés. D’autres graisses animales [INCI struthio pour l’autruche, dromiceus pour l’émeu ou marmota pour la marmotte] ne sont également pas très courantes… du moins dans les marques européennes.

Les huiles de poisson [INCI : fish, piscum lecur, morrhuate, brevoortia, hoplosthetus, thunnus, pisces extract, piscum] sont exploitées comme source d’acides gras insaturés. 

Les produits de la ruche comme le miel ou la cire d'abeille [INCI : mel, cera alba, propolis, royal Jelly, beeswax] font également partie des extraits d'origine animale mais non compatibles avec les valeurs de la cosmétique vegan.

Les composants animaux des parfums ne figurent en général même pas sur les listes INCI au nom de la confidentialité des formules parfums. On les croit souvent interdits, mais ce n’est pas si simple… Musc animal, civette, castoréum, ambre gris : ces substances parfumées d’origine animale emblématiques de la parfumerie du XXe siècle, et souvent controversées, sont désormais peu utilisés... mais c'est surtout pour des raisons de coût !

En revanche, l’acide hyaluronique, l’urée, la lécithine, l’acide caprylique, autrefois d’origine animale, sont désormais issus du végétal dans les cosmétiques. 

Les cosmétiques bio sont-ils toujours vegan ? Pas du tout !

Une confusion courante, c'est de croire que la cosmétique green a banni ces ingrédients d'origine animale. Erreur ! Un ingrédient d'origine animale est en général considéré comme ingrédient naturel, et peut être valide pour un produit bio, on l'a vu avec le carmin de cochenille.

Assurez-vous donc bien que vos produits sont naturels et vegan, si ces sujets sont importants pour vous.

Le castor oil, rien à voir avec le castor ? 

C'est une blague récurrente, une tarte à la crème des services consommateurs dans les marques, quand des clients s'offusquent de lire la mention "castor oil" , de l'huile de castor, dans la liste des ingrédients de leur cosmétiques habituels.

Le « castor oil », c’est en fait l’huile de ricin, un arbuste des régions tropicales. Rien à voir avec le petit animal… Enfin, pas tout à fait ! Le terme reste une référence aux ingrédients d'origine animale : elle a remplacé dans ses usages le castoréum, sécrété par les glandes des castors - et précision : récupérer le castoréum n'était pas du tout un moment sympa pour l'animal. 

Avec ce tour d'horizon, vous avez désormais une idée plus claire de ce que vos cosmétiques peuvent contenir. Quels sont les ingrédients qui vous ont surpris ou choqué ? 

1 commentaire

fév 23, 2019 • Posté par Anne

La kératine !!!!
Je ne savais pas que le parfum n était pas détaillé dans la liste INCI pour des raisons de confidentialité…
Pour le musc, j ai appris … très particulier

Laisser un commentaire